US | FR
Paramètres de langue
Deutsch
English
Français
Nederlands
En sélectionnant votre pays, vous obtiendrez des offres et des informations locales.
America
USA
Canada
Europe
Suisse
Allemagne
Autriche
Pays-Bas
Belgique
Irlande
Royaume-Uni
Finlande
Norvège
Suède
Danemark
Espagne
Italie
Grèce
France
Luxembourg
Liechtenstein
Reste du monde
International
- Menu -

Un coup d'œil dans la manufacture suisse de vélos électriques Stromer.

Swiss Assembling
17 mai 2018

 

Le design, de même que les composantes logicielles et matérielles, sont tous conçus à Oberwangen. L'assemblage sous le même toit permet un déroulement optimal de tous les processus.

 

De la première version de design au déploiement :
le modèle phare ST5 est entièrement réalisé à Oberwangen.

Des conditions idéales, car le département de développement et la chaîne d'assemblage se trouvent sous le même toit. Les voies de communication extrêmement courtes et le dialogue direct qui en résultent permettent un transfert de savoir-faire constant et rapide dans le cadre du travail, pour optimiser même les plus petits détails de production. Le résultat : un produit de pointe d'une classe à part.

...au fait, qu'est-il advenu des nombreux câbles autrefois présents sur les vélos high tech ? Sur le nouveau ST5, le S-Pedelec le plus évolué, on ne les voit pratiquement plus. L'interface OMNI, les fonctions Keyless et Seamless, de même que les câblages complexes, sont dissimulés à l'intérieur du cadre esthétique et contribuent à une finition impeccable du design Stromer exclusif, pratiquement sans câble visible.

Pendant la journée, pleine concentration avec un casque sur les oreilles – le soir, retour à la maison le cœur battant, avec le vélo d'essai.

La nouvelle plateforme Omni Interface C est comparable à un ordinateur industriel. Et nous sommes fiers de mentionner à ce propos que les composantes matérielles et logicielles proviennent de Suisse. Grâce à la migration vers le nouveau système d'exploitation Linux, le département de conception logicielle a pu entièrement se concentrer sur la programmation de nouvelles fonctions.

Les personnes qui portent ici un casque pendant la journée n'écoutent pas de la musique. La programmation exige un maximum de concentration. Car le travail d'une journée est contrôlé le soir sur un vélo d'essai... Battements de cœur compris !

On s'est toujours posé la question suivante : la nouvelle caractéristique est-elle efficace ? Allait-on pouvoir gravir la montagne ?... Ou caler à la première montée ? Quand le développement était fructueux, on s'offrait une bière de fin de journée en guise de récompense. Quand il ne l'était pas, on devait pousser le vélo électrique jusqu'au sommet, on passait une nuit blanche et le lendemain, on repartait à zéro.

Le fruit du développement : un produit high tech d'une classe à part, construit pour résister aux épreuves du quotidien.

On ne voit pas du tout les nombreuses caractéristiques intégrées dans un ST5. Elles sont montées dans le cadre et de ce fait bien protégées aussi. Par exemple, le faisceau de câbles. Tous les câbles sont posés de manière à occuper le plus petit espace possible. Ce qui réjouit particulièrement le mécanicien et rend la maintenance simple : la carte électronique de répartition placée dans la potence permet un remplacement facile des composants, sans désassemblage du vélo électrique.

Il en va de même pour les autres composants techniques, par exemple le dérailleur à denture Hirth intégrée, spécialement mis au point pour le ST5. Il est autocentrant et se monte très facilement sur la roue arrière.

Les pneus de hautes performances Cycl-e ont été spécialement développés pour le ST5 avec le concours de Pirelli. La priorité était de maintenir l'agilité habituelle et de rendre l'expérience de conduite encore plus agréable, en optimisant le confort et la maîtrise du vélo.
Dans la plus pure tradition suisse de la solidité, de la qualité et de la beauté !